Explorateur d'inspirations

Entretien avec Christophe Sempels, auteur d’une BD sur les modèles économiques de demain

Fondateur d’ImmaTerra et pionnier de l’économie de la fonctionnalité, Christophe Sempels a réalisé avec le dessinateur Michel Alzéal, la bande dessinée « Les modèles économiques de demain« . A travers l’histoire de Laurent et Alicia, dirigeants d’entreprise qui ont osé la transformation, une découverte en douceur d’une économie durable, innovante et respectueuse de nos ressources.

Christophe est un ami, un mentor qui a inspiré le développement de mes activités. Aujourd’hui c’est avec grand plaisir que je vous invite à découvrir son nouveau livre pour vous inviter à partir à la découverte de l’efficience économique.

Il a bien voulu répondre à quelques questions sur sa motivation pour ce projet.

Quel message souhaites-tu passer aux lecteurs à travers cette BD sur les nouveaux modèles économiques ?

Les modèles économiques – c’est-à-dire la manière dont les entreprises créent leurs offres, organisent leur production, les commercialisent et paramètrent leur contrat de vente et leur modèle de revenus – sont pour leur grande majorité fondés sur une logique économique rendant incompatible la prise en charge des enjeux environnementaux, sociaux ou territoriaux avec l’ambition requise. Il est donc urgent d’en changer, de les faire évoluer significativement afin de réaligner toutes les dimensions d’une création de valeur soutenable. Ce besoin n’est pas neuf, mais en ces temps troublés de perturbations des grands équilibres terrestres devenant de plus en plus sensibles, nous n’avons plus de temps à perdre.

Notre bande-dessinée montre une voie à suivre, que nous pratiquons depuis plus de 10 ans à travers de l’accompagnement d’entreprises petites ou plus grandes. Sur une centaine de pages, nous proposons au lecteur de suivre le chemin de Laurent, dirigeant d’une entreprise d’éclairage public, qui va s’engager dans la transformation de son entreprise. Soutenu par sa sœur Alicia, qui a adopté un modèle économique particulièrement vertueux quelques années plus tôt, nous parcourons, avec de nombreux exemples à l’appui, le processus de refonte d’un modèle économique.

Pourquoi as-tu utilisé la bande dessinée comme outil de communication ?

Il y a un enjeu fort à sensibiliser et à vulgariser ces nouvelles approches économiques, pour les faire connaitre au plus grand nombre. Par ailleurs, les dirigeant(e)s que nous avons accompagné(e)s éprouvent parfois des difficultés à expliquer à leurs parties prenantes internes et externes les dynamiques de transformation dans lesquelles ils/elles s’engagent. Non pas dans une logique d’illustration par le dessin d’un récit purement économique, mais en adoptant les codes de la bande-dessinée, que Michel maîtrise parfaitement.

Avec la bande-dessinée, nous avons voulu rendre accessible cette thématique parfois technique. Non pas dans une logique d’illustration par le dessin d’un récit purement économique, mais en adoptant les codes de la bande-dessinée, que Michel maîtrise parfaitement.

En créant un monde, une famille, des vies ancrées dans leur contexte propre, la BD nous permet d’accompagner le lecteur dans un récit humain entre un frère et une sœur, où les émotions, les ressentis, les doutes, les découragements, la persévérance, l’enthousiasme, … trouvent une place centrale. Ayant été bercés par la bande-dessinée depuis notre enfance et restant amateurs de ce genre, nous considérons que ce canal d’expression bénéficie en outre d’un capital sympathie qui peut permettre à des personnes qui n’ouvriraient pas un essai ou un livre d’économie de rentrer notre univers et nos propositions.


Pour en savoir plus et commander votre BD, RDV sur https://www.okpal.com/bd-modeles-economiques-de-demain/#/

ou par mail à l’adresse BD.modeles.eco@gmail.com (conditions préférentielles à partir de 10 exemplaires)

TAGS: , , , , ,

0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.